Ca fait quelques temps que je glanne des infos a droite et a gauche (plutot a gauche) … sur le theme des “vehicules responsables”, dans le sens ou le critere principal est de minimiser son empreinte ecologique ..

Si ca vous interesse on pourait faire un truc cooperatif non ? Genre une section sur :

Et faire la promo du covoiturage fait pas de mal non plus :

En attendant, Je vous invite a regader ce docu :

Du coup ca m'a motivé pour :

Et vous ?

Resources

Models

Ecologie ?

Misc

[[French]] : Reclamons des voitures à "systemes ouverts"

Apres :

  • les virus sur windowsCE (veridique) :

http://www.viruslibrary.com/virusinfo/WinCE.Duts.a.htm

  • les voitures bloquées a 200 Km/h

Reclamons des voitures a “systemes ouverts” :

@ http://www.forum-auto.com/sqlforum/section16/sujet226490-1470.htm

ḋ Des constructeurs américains déjà condamnés Ṡ Antony Anderson, ingénieur anglais indépendant, spécialiste des régulateurs de vitesse

Antony Anderson recense depuis de nombreuses années tous les incidents liés à des dysfonctionnements de régulateurs de vitesse. Le spécialiste anglais * explique que les constructeurs ont un devoir d'information vis-à-vis des automobilistes pour un problème qui n'est pas exceptionnel et qui peut tous les concerner.

Les problèmes de régulateur de vitesse sont-ils fréquents ?

Antony Anderson. Oui. Les régulateurs de vitesse ne sont pas fiables à 100 %. Il n'existe aucune statistique puisque personne n'est chargé de la collecte de ces incidents, mais je dirais que cela concerne entre une voiture sur 10 000 et une sur 100 000. Les premiers dysfonctionnements ont été recensés dès l'apparition des premiers régulateurs dans les années 1970. Il faut toutefois reconnaître que depuis cette période les systèmes ont été perfectionnés. Il n'empêche que plusieurs incidents sont encore régulièrement signalés. Cela concerne toutes les compagnies. Les cas ayant entraîné des décès sont également recensés.

Quelles sont les causes des incidents liés aux régulateurs de vitesse ?

Ils proviennent d'un dysfonctionnement électronique. Il faut comprendre que les régulateurs de vitesse de voitures fonctionnent comme tous les systèmes de ce genre, qu'il s'agisse des dispositifs en place sur les hélicoptères ou sur les avions : électroniquement, la voiture calcule la différence entre la vitesse demandée et la vitesse réelle et agit sur la puissance du moteur en conséquence. Or, avec les régulateurs, le système électronique peut défaillir et actionner l'accélérateur par erreur, et ce pour deux raisons majeures : une interférence radio ou un mauvais contact qui peut être engendré par une vibration. Les moteurs constituent un environnement très hostile pour les systèmes électroniques. Le système peut aussi se déclencher tout seul.

Pourquoi si peu de cas sont-ils recensés en France ?

Déjà parce qu'il y a beaucoup moins de régulateurs dans votre pays qu'aux Etats-Unis par exemple. Mais la raison principale n'est pas celle-là : quand on subit un problème de régulateur, on a d'abord tendance à penser que l'on est le responsable de ce dysfonctionnement. Les constructeurs expliquent en outre que ce genre d'incidents ne peut pas se produire. Difficulté supplémentaire : l'origine d'un problème électronique est très difficile à déceler. C'est pourquoi les conducteurs ont beaucoup de mal à faire reconnaître leurs droits devant les tribunaux : c'est leur parole contre celle du constructeur. Mais des compagnies comme General Motors ont déjà été condamnées.

Que doivent faire les constructeurs ?

Ils ont un devoir d'information : expliquer à leurs clients quels sont les moyens de stopper le système. La marche à suivre en cas d'urgence doit être écrite noir sur blanc sur la notice. Les conducteurs ont très peu de temps pour réagir, alors ils doivent savoir quoi faire. Tout comme les automobilistes connaissent la conduite à tenir sur une route glacée, ils devraient savoir comment agir en cas de dysfonctionnement du régulateur de vitesse.

@ http://www.antony-anderson.com/cruise/cruise.htm

GM vs Microsoft

@ http://www.framasoft.net/article.php3?id_article=1886

Lors d une conférence donnée au ComDex en 1998, Bill Gates, pour conclure, osa une comparaison entre les industries informatique et automobile : “Si General Motors avait eu la même progression technologique que l industrie informatique, nous conduirions aujourd hui des autos coûtant 25 dollars et qui parcourraient 1000 miles avec un seul gallon d essence.”

Si cela impressionna l assistance, la réaction de General Motors ne se fit pas attendre : Son PDG M.Welch en personne donna une conférence de presse où il énonça : “Si General Motors avait développé sa technologie comme Microsoft, les voitures que nous conduirions aujourd hui auraient les propriétés suivantes :

  • Votre voiture aurait un accident sans raison compréhensible 2 fois par jour.
  • Chaque fois que les lignes blanches seraient repeintes, il faudrait racheter une nouvelle voiture.
  • Occasionnellement, une auto quitterait l autoroute sans raison connue 1. Il faudrait simplement l’accepter, redémarrer l auto et reprendre la route.
  • Parfois, lors de manoeuvres particulières, comme par exemple prendre une courbe a gauche, l auto ferait un simple tout droit puis refuserait de repartir. Pour cela, il faudrait procéder à un échange standard du moteur.
  • Les autos ne seraient livrées qu avec un seul siège, car il faudrait choisir entre “Car95” et “CarNT”. Chaque siège supplémentaire devrait être commandé à l unité.
  • Macintosh développerait des voitures fonctionnant à l énergie solaire, fiable, cinq fois plus rapides et deux fois plus légères. Mais elles ne pourraient emprunter que 5% des routes.
  • Les témoins d huile, de température et de batterie seraient remplacés par un unique témoin “Défaillance Générale”. Les sièges exigeraient que chaque passager ait la même taille et le même poids.
  • L airbag demanderait “Êtes-vous sûr ?” avant de s ouvrir. Occasionnellement la condamnation centralisée de la voiture se bloquerait. Vous ne pourriez alors la rouvrir qu au moyen d une astuce, comme par exemple simultanément tirer la poignée de porte, tourner la clé dans la serrure et d’une autre main attraper l antenne radio.
  • General Motors vous forcerait à acheter avec chaque voiture un jeu de cartes routières Deluxe de la société Rand McNally (depuis peu filiale de GM), même lorsque vous ne souhaitez pas ou n avez pas besoin de ces cartes. Au cas ou vous ne prendriez pas cette option, la voiture roulerait 50% moins vite (au mieux). A cause de cela, GM deviendrait une cible fréquente de procès.
  • A chaque fois que GM sortirait un nouveau modèle, chaque conducteur devrait réapprendre à conduire, car aucune des commandes ne fonctionnerait exactement comme dans les modèles précédents.
  • Enfin, il faudrait appuyer sur le bouton “Démarrer” pour stopper le moteur.”

MISC

MORE

car.fr.txt · Last modified: 2020/09/08 20:41 (external edit)
 
Except where otherwise noted, content on this wiki is licensed under the following license: CC Attribution-Share Alike 3.0 Unported
Recent changes RSS feed Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Driven by DokuWiki